| 13h30 – 16h00 | Séquence 2 : Innover, comprendre, manipuler ;

quelles perspectives et quelles limites ?

| KEYNOTE | Comment sauver la communication ?

| Thierry WELLHOFF | Président | Wellcom
13:40 - 14:00

La communication, la fameuse « com’», est accusée d’être superficielle, manipulatrice et de polluer notre espace sonore et visuel. Dès qu’une chose est perçue comme manquant de fond, voire fausse, il est d’usage de dire : « C’est que d’la com’ ! ».  Elle serait fautive en nous manipulant. Coupable la com’ ?  Doit-on condamner ou sauver la communication ?
Voir son site internet

| KEYNOTE | L’émotion, fondement d’un marketing humain et romantique ?

| Patrice LAUBIGNAT | CEO | EforBrands
14:00 - 14:20

Pourquoi le marketing émotionnel peut-il changer l’expérience client ?

Créer une connexion émotionnelle entre une marque et ses consommateurs : tous les marketeurs en rêvent ! Cela contribue à une forte fidélité client et permet de générer des ventes supplémentaires, l’émotion étant souvent au coeur de l’acte d’achat.
Voir son site internet

| KEYNOTE | Comment Décathlon enchante l’expérience émotionnelle de ses utilisateurs sportifs ?

| Daniel REOYO | Responsable développement compétences Relations Clients | Décathlon France
14:20 - 14:40

Mettre le sportif au coeur de nos décisions. Libérer nos collaborateurs des tâches à non valeur ajoutée pour pouvoir consacrer plus de temps à la relation client et anticipation des innovations pour améliorer l’expérience client.
Voir son profil

| KEYNOTE | Le neuromarketing par neuro imagerie pour mesurer les émotions.

Illustration d’une société belge

| Arnaud PETRE | CEO | Brain Impact
14:40 - 15:00

Dans le domaine des neurosciences, la neuroéconomie et le neuromarketing sont des disciplines au croisement de l’économie et des neurosciences cognitives, qui étudient l’influence des facteurs cognitifs et émotionnels dans les prises de décisions qu’il s’agisse d’investissement, d’achat, de consommation.

Le neuromarketing désigne deux concepts étroitement liés :

  • l’étude, via les neurosciences, du fonctionnement du cerveau humain lorsque soumis à des stimuli publicitaires ;
  • l’amélioration des techniques publicitaires qui en découlent .

Le neuromarketing fait appel à plusieurs techniques d’imagerie médicale pour enregistrer la réponse cérébrale d’un consommateur dans certaines situations, telles que le visionnage d’une publicité, le test de produits concurrents, l’acte d’achat en situation réelle, la perception d’une marque ou d’une personnalité politique…
Voir son site internet

| TABLE RONDE | Le consommateur, un être avant tout émotionnel ?

Thierry WELLHOFF | Patrice LAUBIGNAT | Arnaud PETRE | Daniel REOYO
15:00 - 16:00